header

Petit Papa Nolan…

juin 8, 2010

Oui, non, mais voilà ! A un moment, faut aussi se rendre à l’évidence : j’attends la sortie d’Inception avec une fébrilité que je croyais morte et bien morte. Ma dernière transe pour un buzz ciné remonte à, je vous le donne en mille, l’été 2008 et la montée en puissance du Dark Knight de Christopher Nolan.
Samerlipopette ! Mais le monde est tout de coïncidences brodées : Inception est justement le nouveau projet du réalisateur.

A l’instar de beaucoup de gens, The Dark Knight m’a fait l’effet d’un bon crochet dans la paillasse. Sombre, intelligent, dérangé, il a réalisé l’exploit d’atomiser le carcan du film “de super-héros” pour aller se hisser haut dans mes préférences cinés, tous genres confondus. On sentait vraiment l’oeuvre pilotée d’une main assurée par ce monomaniaque qu’est Chris Nolan : la photographie, le montage, l’ambiance sonore, rien n’échappe à sa vision. Même dans le thèmes musicaux, on sent qu’Hans Zimmer et James Newton Howard ont été poussés dans leurs retranchements.

Alors quand le trailer d’Inception est sorti et que j’y ai retrouvé les ingrédients qui m’avaient fait baver en attendant TDK, j’étais un tout petit peu emballé. Et puis, il y a ce pitch complètement opaque, entre rêve et réalité, une idée complètement originale perdue dans un océan de Transporteur 8, Harry Potter 12 et remakes en tout genre. Alors effectivement, on pourra arguer que tout cela ressemble à un mash-up très smart entre The Dark Knight, Matrix, Eternal Sunshine et quelques autres références geek SF, avec un matraquage évident de la filiation entre le dernier film de Nolan et celui-ci, mais ça ne m’empêche pas de miser énormément sur Inception.

Vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’en 40 secondes de trailer, on nous balance une brochette d’acteurs assez hallucinante… Petit détail de “pourquoi je crois à l’osmose de tout ce joyeux bordel” :


Leo DiCaprio

Ce que j’ai pu haïr ce mec, à l’époque de Titanic et des couvertures de “Salut!” et de “Ok Podium”. C’est très rare que je retourne ma veste à ce point, je suis même du genre bêtement buté, mais pour moi c’est devenu l’assurance-qualité numéro Uno quand je jette mon dévolu sur une séance de cinoche. Non mais sérieusement : “Gangs of New York”, “Arretes-moi si tu peux”, “Les Infiltrés”, “Blood Diamond”, “Les Noces Rebelles”, “Shutter Island”Juste : ça calme.

Ken Watanabe

Un mec excellent que l’on a vu que trop rarement en occident, à chaque fois ou presque pour un rôle de “noich’ de service”. Et ça c’est moche. Parceque dans “The Last Samurai” (film que j’adore ; vous fatiguez pas : j’assume !) il écrase juste Tom Cruise avec une prestance grosse comme ça.

Joseph Gordon-Levitt

Les boulimiques des films Sundance l’auront croisé dans “500 Days of Summer”, perle 2009 où il compose un éternel romantique malmené par une éternelle pragmatique. Une belle gueule, avec de l’humour en prime. On note une certaine ressemblance avec le regretté Heath Ledger. C’est ce qui l’a rapproché de Chris Nolan dans un premier temps : le cinéaste cherchait une doublure maquillage, pour un éventuel cameo dans le prochain Batman.

Ellen Page

Je la trouvais déjà craquante dans X-Men, et puis il y a eu Juno et Smart People et j’ai envisagé de la commander au Père Noël. Ensuite j’ai vu Hard Candy, et finalement je ne veux plus qu’elle vienne foutre un pied chez moi, question de sécurité. Mais punaise, quelle actrice.

Marion Cotillard

De Dikkenek à Inception. Rien à ajouter.

Cillian Murphy

Juste le héros de mon film fétiche (Capa dans Sunshine) que je trouve complètement duel, avec ce côté lisse mais inquiétant. Du coup ça collait pas mal en Epouvantail pour Batman Begins, et Nolan rempile avec lui pour Inception.

Michael Caine

Bah euh… C’est Michael Caine les loulous ! L’homme le plus classe du monde. PERIOD.


About the Author

gautoz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>